hebdoOSM 418

 

17/07/2018-23/07/2018

Logo

Photon, un géocodeur multilingue avec auto-complétion et tolérant aux fautes de saisie 1 | © Komoot © map data OpenStreetMap contributors

Cartographie

  • Ilya Zverev propose un modèle d’attributs plus léger pour le transport public. Dans son courriel sur la liste tagging, il souligne l’inconfort croissant avec le modèle actuel. Il introduira également son approche dans sa présentation What’s up with the public transport (Quoi de neuf pour le transport public) lors du SotM de Milan.
  • Des chercheurs portugais ont publié un article dans le journal Hydrology sur la manière dont les donnée OSM peuvent être utilisées pour améliorer les modèles numériques de terrain (MNT). Ils ont comparé un MNT construit à partir des données de la mission Shuttle Radar Topography (SRTM 30) combiné avec l’hydrographie d’OSM, avec un MNT de la British Ordnance Survey. Ils ont conclu qu’il est possible d’améliorer la précision horizontale et de diminuer les erreurs systématiques.
  • Au SotM-US qu se tient à Detroit cette année, Mikel Maron aide à améliorer OpenStreetMap dans la région, en commençant par les stations de vélopartage. Il a écrit un billet dans son journal qui décrit comment il confirme et améliore l’emplacement des stations de vélopartage qui se trouvent déjà dans OSM, avec l’open data et les imageries aériennes, Bing Streetside, Mapillary et OpenStreetCam. Dons son billet très complet il explique sa méthode de travail et ce qu’il en a appris.
  • Après un retour d’un utilisateur de Soundscape de Microsoft, une appli qui fournit des informations spatiales aux personnes malvoyantes, Microsoft a demandé à des volontaires sur le forum d’aider à améliorer la carte autour de Montclair Plaza (Wikipedia, OSM.org), près de Los Angeles.
  • La varieté de tags pour les bâtiments porte assez souvent à confusion. La liste tagging discute les différences entre building=house et building=detached. Il semble que l’usage dépende de l’endroit.

Communauté

  • CartONG aide les agences humanitaires dans les champs des SIG et leurs missions terrains. Cette ONG profite de sa lettre mensuelle du mois de juillet pour faire une rétrospective de l’année 2017 et faire le point sur les projets en cours.
  • Suite aux précédentes visualisations de l’orientation des routes, Baran Kahyaoglu partage sur Twitter sa version qui colore les routes en fonction de leur orientation.

Fondation OpenStreetMap

  • Le financement d’une nouvelle instance uMap a été assuré avec l’approbation (de) (traduction automatique) du FOSSGIS e.V., une organisation locale soutenant les logiciels SIG libres et ouverts et agissant en tant que chapitre local pour les Fondations OSM et OSGeo en Allemagne. L’instance uMap est destinée à un usage international.
  • La fondation OSM a annoncé le projet « welcome mat », pour aider les organisations à se familiariser avec l’écosystème OSM. Le projet est en cours d’élaboration et disponible sur un dépôt de la fondation.

Événements

  • Alessandro, Marta et Francesca de l’équipe organisatrice du SotM italien nous informent que Laura Barroso (qui participe à la version espagnole d’hebdoOSM) a préparé une application Android pour la conférence. Le fichier .apk est disponible ici. L’application contient le programme des trois jours de conférence, intègre les tweets de SotM et une carte OSM avec navigation.
  • Le site du State of the Map US 2018 a été mis à jour. La conférence aura lieu du 5 au 7 octobre à Detroit, dans le Michigan.
  • La conférence « Free and Open Source Software for Geospatial » (FOSS4G) / State of the Map Oceania de novembre prochain vient d’annoncer la liste des principales interventions.
  • Le State of the Map Asia aura lieu les 17 et 18 novembre 2018 à l’institut Indien de management, à Bangalore.

OSM et l’humanitaire

Éducation

  • OSM Suisse, sous la direction de Stefan Keller de Hochschule Rapperswil, a commencé à construire un site web pour les écoles pour promouvoir l’utilisation des données libres et gratuites dans les salles de classe. Sur OpenSchoolMaps.ch se trouvent des exercices avec des solutions à utiliser à l’école.

Cartes

  • Paul Norman, membre du bureau de la fondation OSM, a écrit un article pour la liste de diffusion Wikimedia qui parle de son expérience et des leçons qu’il en tire dans la création d’un nouveau style et des schémas de tuiles vectorielles pour la fondation wikimédia. En plus des améliorations de styles, les changements ont amélioré la représentation des frontières disputées.
  • Penegal a proposé plusieurs contributions pour le style OSM Carto afin d’améliorer la lisibilité de la carte OSM de base. Il souhaite augmenter la taille du texte et les écarts pour l’hydrographie, les voies ferrées et les routes.

switch2OSM

  • Le département français du Maine-et-Loire passe à OpenStreetMap. Comme d’autres usagers professionnels, ils ont dû s’adapter rapidement suite à l’annonce début mai de la hausse importante des tarifs de Google, jusque-là gratuits pour eux. L’Éco-système OSM et l’amélioration significative de la carte au cours des dernières années a facilité ce choix.
  • Sur le site « In der Apotheke », une compagnie polonaise a récemment expliqué comment et pourquoi ils ont changé de prestataire pour afficher des cartes sur leur site web à la suite du changement tarifaire de Google Maps.

Applications

  • L’application web « critical Numbers » du groupe GIScience Research d’Heidelberg affiche la progression des tâches cartographiées et validées sur le gestionnaire de tâches HOTOSM. Le téléchargement au format GeoJSON est possible pour traitement dans QGIS ou autre. Les auteurs ont publié une introduction détaillée avec des exemples. De telles analyses quantitatives pourraient être complétées en tenant compte par exemple de l’expérience des contributeurs ou des erreurs topologiques.
  • Thomas Hervey annonce avec son post Notes in iD have arrived la version de test de iD avec cette nouvelle fonctionnalité, longtemps attendue par ses utilisateurs.
  • La compagnie géospatiale Boundless a annoncé qu’elle tiendra un webinar le 2 août sur son Boundless Offline Tile Server™, un serveur de tuiles à haute performance, portable, léger et hors-ligne.

Développement

  • Maning Sambale décrit son expérience avec RoboSat pour la détection d’éléments à partir d’images aériennes. Il confirme que le nettoyage des données et l’utilisation de jeux appropriés pour l’entraînement sont essentiels pour la précision des résultats. Il suggère d’utiliser cette procédure pour faciliter la cartographie à distance.
  • Un important afflux de notes OSM indésirables contenant des insultes personnelles a été rapporté (de) sur le forum allemand. Des échanges et un blocage s’étant avérés infructueux, Frederik Ramm a soumis une contribution qui permettrait de bloquer les commentaires anonymes via le site d’OSM.
  • Après un billet suivant sa sélection pour le développement d’un éditeur dédié au transport public pendant le Google Summer of Code, Anusha Singh décrit l’avancement de son travail.
  • Jennifer Cats a décrit une façon d’identifier le spam ou les étiquettes problématiques en utilisant des techniques d’analyse linguistique.

Nouvelles versions

  • La version 4.13.0 du style OSM carto a été publiée. Les changement incluent l’augmentation des écarts entre les textes sur les routes et de nouveaux icônes pour cinq types de magasins et trois types de lieu (amenity). La documentation a aussi été améliorée. Voir la liste complète des changements sur GitHub.
  • wambacher cherche de nouveaux logiciels basés sur OSM afin d’enrichir sa liste de veille logicielle. Les mises à jour de cette semaine concernent Komoot Android, Leaflet 1.3.3, Magic Earth iOS 4.1.0 et plusieurs produits Mapbox GL.

Connaissez-vous…

  • … photon ? Il s’agit d’un géocodeur basé sur elasticsearch, multilingue, avec auto-complétion et tolérant aux fautes de frappes. Son code est disponible sur GitHub et une instance de test tourne chez komoot, qui a initié son développement.

Autres sujets géographiques

  • Stéphane Péneau a partagé sa déception sur Twitter à propos de la compression d’image par Mapillary, en fournissant une illustration de la perte en qualité.
  • SpringerOpen, qui fait partie de la société mondiale d’édition académique Springer, a lancé un appel à communications pour une publication prévue avec le titre « Special Issue: Open Source Geospatial Software » (lire sur la liste OSM-Science). Le site SpringerOpen indique que les articles recherchés portent sur la contribution volontaire et communautaire d’informations géographiques, et OpenStreetMap.
  • The Register évoque un article de Microsoft, Virginia Tech et de l’University of Electronic Science and Technology of China qui décrit comment les véhicules peuvent être « détournés » avec un Raspberry Pi et une radio logicielle de type HackRF One (~150 €). Techniquement, c’est du spoofing GPS, qui est souvent utilisé dans des buts militaires. Pour que le véhicule reste sur la route, des trajets ont été calculés à partir de données OSM.
  • Un journal en ligne vietnamien a publié un article pour se plaindre de l’apparence sur la carte de Facebook des îles Paracel, revendiquées par plusieurs états. D’après l’article le gouvernement vietnamien va essayer de corriger cette « erreur ». Facebook aurait indiqué que « ses cartes sont fournies par des compagnies tierces comme OpenStreetMap et HERE Maps ». La position de la fondation OSM est claire — « la communauté OpenStreetMap opère suivant le principe que “le terrain a raison” » et « vous êtes libres de faire des cartes à partir de nos données en omettant ou en ajoutant ce que vous voulez pour être en accord avec votre besoin général, votre culture et votre système légal ». Dans ces cas-là, les organisations qui ont des publics de plusieurs nationalités fournissent une carte différente pour chacune, avec les « faits alternatifs » appropriés pour chaque audience (un utilisateur vietnamien verrait les îles sous contrôle vietnamien et un chinois sous contrôle chinois).

Événements à venir

Quoi Quand Pays
Ciudad del Este Introducción al mapeo colaborativo con Openstreetmap 2018-07-27 paraguay
Milan State of the Map 2018 (international conference) 2018-07-28-2018-07-30 italy
Stuttgart Stuttgarter Stammtisch 2018-08-01 germany
Bochum Mappertreffen 2018-08-02 germany
Buenos Aires Mapatón-taller OSM 2018-08-04 argentina
Amagasaki みんなのサマーセミナー:地図、描いてますか?描きましょう! 2018-08-05 japan
Londres Missing Maps Mapathon 2018-08-07 united kingdom
Munich Münchner Stammtisch 2018-08-08 germany
Urspring Stammtisch Ulmer Alb 2018-08-09 germany
Berlin 122. Berlin-Brandenburg Stammtisch 2018-08-10 germany
Tokyo 東京!街歩き!マッピングパーティ:第22回 富岡八幡宮 2018-08-12 japan
Viersen OSM Stammtisch Viersen 2018-08-14 germany
Karlsruhe Stammtisch 2018-08-15 germany
Mumble Creek OpenStreetMap Foundation public board meeting 2018-08-16 everywhere
Rapperswil 10. Micro Mapping Party Rapperswil 2018 (inc. OSM-Treffen) 2018-08-17 switzerland
Dar es Salam FOSS4G & HOT Summit 2018 2018-08-29-2018-08-31 tanzania
Buenos Aires State of the Map Latam 2018 2018-09-24-2018-09-25 argentina
Détroit State of the Map US 2018 2018-10-05-2018-10-07 united states
Bangalore State of the Map Asia 2018 2018-11-17-2018-11-18 india
Melbourne FOSS4G SotM Oceania 2018 2018-11-20-2018-11-23 australia

Note: Pour que votre événement apparaisse dans l’hebdoOSM, ajoutez-le au calendrier.

Cet hebdoOSM a été préparé par Anne Ghisla, Nakaner, PierZen, Rogehm, Spanholz, derFred, jcoupey, roptat, sev_osm.

2 thoughts on “hebdoOSM 418

  1. UN LECTOR dit :

    ¡VIVA LA CENSURA! Pueden borrar esto también. Para ver lo que hay que ver… Tranquilos, no volveré a este lugar. Los hay más enriquecedores, donde los participantes no se creen dioses.

    Como escribió alguien, mal futuro tiene osm. La arrogancia gratuita y el infantilismo de los propios participantes se encargará de desbaratar todo a medio plazo. Les recuerdo que el cementerio está lleno de imprescindible.

    Hasta siempre.

  2. Manfred dit :

    Hallo UN LECTOR,
    ich möchte nur folgendes feststellen

    0. weeklyOSM ist völlig unabhängig (auch von der OSMF) und versteht sich als Sprachrohr der Community. Das solltest du bemerkt haben, wenn Du schon die weeklyOSM seit längeren verfolgst.
    1. Wir zeigen Gesicht und verbergen uns nicht hinter irgendwelchen Pseudonymen. Die Namen der Redakteure kannst Du in jeder Ausgabe unter dem Blog lesen.
    2. Wir sind ansprechbar über viele Kanäle – auch über email.
    3. Wir bloggen über OSM und nicht über Politik (Du siehst das wohl anders – weil für Dich wie Du schreibst – « alles Politik » ist.
    4. Wir behalten uns vor, Kommentare, die nichts mit OSM zu tun haben, auch zu entfernen.
    5. Wenn Du wirklich an OSM interessiert bist und uns helfen möchtest weeklyOSM besser zu machen (was ich vermute, denn sonst würdest Du nicht ab und an blitzartig nach Erscheinen einer neuen Version einen Kommentar verfassen), dann bist Du im Team herzlich willkommen.
    Du wirst dann aber auch erfahren, wieviel Arbeit und auch Schweiss hinter jeder einzelnen Ausgabe der weeklyOSM steckt. Wenn Du mitmachen möchtest, dann ist alles was wir brauchen Dein OSM-Account – und dann sagen wir herzlich Willkommen im Team.

    Mit freundlichen Grüßen

Comments are closed.